Les Parcs du Grand Sud

La RN7 jusqu’à Tuléar : 15 jours

Le changement de paysage est aussi varié que les rencontres. Au court de ce séjour vous allez traverser la moitié de l’île Rouge. Avec un départ depuis les Hauts Plateaux, votre périple vous mènera jusqu’à Tuélar, le canal du Mozambique en passant par le Parc de l’Isalo.

Réserver

Circuit découverte

  • Nombre de jours : 15
  • Profil des rencontres : villageois et associations locales
  • Régions visitées : centre et sud de l’île
  • Environnement : ville, campagne et mer
  • Patrimoine : réserves naturelles
  • Dates conseillées : d’avril à décembre

Les points forts 

  • Admirer le savoir faire des artisans Malgaches à Antsirabe
  • Partager un moment avec les artisans de la marqueterie à Ambositra
  • Partir à la recherche du Maki Catta dans l’Isalo
  • Admirer le coucher de soleil à la fenêtre de l‘Isalo
  • Profiter des plages de sable blanc de Mangily
  • Se balader dans la forêt de Baobabs de Mangily

Apartirde_parcsgs_2Les tarifs

Tarif tout compris dont 8% (hors aérien) reversés à nos partenaires locaux et 15 € de compensation carbone.

Séjour Circuit Découverte / Séjour Randonnée Découverte

Madagascar fait partie des 4 plus grandes îles du monde et des 7 pays bénéficiant d’une richesse écologique qualifiée d’exceptionnelle. On ne s’étonnera pas que l’écotourisme soit un des premiers atouts de cette île-continent. La RN7 est le chemin tout tracé qui vous mènera vers le canal du Mozambique, en passant par les parcs de L’Anja et de L’isalo. Lors de votre rencontre avec une faune et une flore sans égales, vous aurez le privilège d’intégrer le royaume des Maki Maki (lémuriens). Vous profiterez de la fraicheur des massifs, où vous pourrez au bout d’une randonnée vous rafraichir dans la cascade des nymphes. Au bout de ce voyage , vous attend la détente sur les plages de Manguily, immense étendue de sable, village de pêcheurs et pirogue à balancier qui sauront conclure ce voyage à Madagascar.

Séjour Circuit Découverte / Séjour Randonnée Découverte

Descriptif de votre séjour

Etapes du circuit

betafo_madagascar adulte-enfants-mada anja maki catta mangily

Pour un descriptif complet du parcours, cliquez ICI

Jours 1 à 4 : Tana- Antsirabe – 3h30 de route – 160 km
Après une escale à Antananarivo, vous emprunterez les routes escarpées des hauts plateaux du Vakinankaratra en direction de la ville thermale d’Antsirabe. Au cours de ces 3 jours les rencontres humaines, associatives, culturelles ou simplement le hasard, vous permettront de découvrir la richesse principale de la grande île : ses habitants. • Immersion solidaire : nous vous proposons de participer durant 2 jours aux différents projets de l’association. Si vous êtes présent un mercredi après-midi, vous participerez à des activités avec les enfants de l’internat. • Immersion libre : 1 journée est laissée libre dans le programme pour que vous puissiez vous reposer, parcourir les marchés d’Antsirabe ou faire d’autres excursions selon vos envies.

Jour 5 : Ambositra Fianarantsoa – 4h30 de route – 250 km
L’étape suivante vous mènera à la ville de l’artisanat : Ambositra. Vous aurez l’occasion de découvrir l’artisanat traditionnel malgache zafimaniry (broderie, sculpture sur bois, etc..). La grande ville des hauts plateaux, Fianarantsoa, ancienne capitale de Madagascar, ville des philosophes et poètes malgaches. Elle offre aussi bien un intérêt architectural qu’historique ainsi qu’un environnement humain propice à de nombreuses rencontres.

Jours 6 à 10 : Les parcs – 1h30 – 56 km
Au cours de votre descente vers la mer, vous découvrirez les vignobles malgaches, la ville du papier Antaimoro ; Ambalavao et le plateau de l’Horombe. Jour 7 : Le parc de l’Anja : petite réserve de 12 ha créée il y a quelques années seulement. Elle est gérée par une association villageoise locale. Le parc abrite la population la plus septentrionale du fameux lémurien : le lémur Catta. Marche au parc de l’Anja : deux niveaux de randonnées sont possibles : l’une de 2h (niveau facile) et l’autre de 5h (niveau moyen). L’après midi vous partirez vers Isalo – 225 km – 4h de route Jours 8 et 9 : le parc de l’Isalo, massif ruiniforme de l’ère jurassique est le site touristique le plus visité de Madagascar. La reine de l’Isalo vous sera présentée sous la forme d’un énorme rocher qui vous accueillera à l’entrée du village de Ranohira . Les amoureux des grands espaces seront séduits par ce parc, au cours d’une randonnée de 6 heures d’un niveau moyen de difficulté.

Jour 10: Transfert Mangily – 5h de route – 265 km

Jours 11 à 13 : Mangily
Départ tôt le matin, vous traverserez la région d’Ilakaka puis la région des Mahafaly où vous apercevrez plusieurs tombeaux ornés d’immenses cornes de zébu. La ville de Tuléar marque la fin de la RN7, c’est le port du grand Sud Ouest. Vous rejoindrez Mangily Ifaty, plage du Nord de Tuléar, avec son lagon et ses joies marines. Les excursions (charette à zébu dans la forêt aux baobabs et le snorkeling) sont comprises. Temps libre pour des excusions ou du repos sur la plage.

Jours 14 à 15 : Antananarivo
En fonction des vols intérieurs, vous ferez une escale d’une nuit à Tana avec dernière soirée malgache ou correspondance directe pour la France.

Hôtel “Couleur Café” à Antsirabe

couleurcafé_antsirabe_1Couleur café, idéalement placé à 500 mètres du centre ville et en bordure de la fameuse RN7, met à votre disposition 15 pavillons faits de briques, de tuiles et de bois dans un cadre verdoyant et fleuri. Un logis de charme à Antsirabe où prédominent Charme, Confort et Convivialité.

logo_trip_advisor

Maisons d’Hôtes Peniela  à Ambositra Fianarantsoa

maisons-hotes-penielaTrès belle maison traditionnelle avec du caractère proposant des chambres confortables.

logo_trip_advisor

Relais de la Reine à Ranohira

relais-de-la-reine-IsaloA côté du village de Ranohira, le Relais de la Reine est un Hotel de caractère, parfaitement intégré dans une oasis de plus de 40 hectares. L’hôtel a été spécialement conçu pour permettre aux visiteurs de s’immerger dans ce lieu unique par sa géologie, sa flore, sa faune, son histoire.

logo_trip_advisor

Hôtel Solidaire à Mangily

hotel solidaire mangilyL’Hôtel Solidaire Mangily est une initiative de tourisme durable, responsable et solidaire dont les bénéfices profitent directement à la population locale à travers divers projets éducatifs et le soutien à une ONG.

logo_trip_advisor

Restauration

fruits_et_legumes_malgachesLa découverte culinaire à Madagascar est un voyage en soi où le riz est l’ingrédient principal de base servi à chaque repas. Chaque région malgache possède ses propres spécialités qui font appel aux ressources locales.
En malgache, manger se dit « mihinambary » ce qui signifie littéralement manger du riz qui représente 60 % de l’alimentation quotidienne. Ce riz est accompagné par le «laoka » qui est une sorte de sauce. Dans les hauts plateaux, cette sauce est à base de tomates, les zones côtières utilisent le lait de coco tandis que dans le sud et l’ouest c’est le lait de zébu, frais ou caillé qui est préféré.

langouste1Au fil des siècles, les épices (vanille, poivre, cannelle et bien d’autres ) ont enrichi la gastronomie malgache qui reflète les influences des migrants venus d’Asie, d’Afrique, d’Inde, de Chine et de France.

plat-restauration-2

Toujours accompagnés de riz, on peut citer quelques plats emblématiques de la cuisine malgache comme le « romazave », sorte de pot au feu ou le « rougail » un mélange à base de tomates concassées auquel, selon les régions sont ajoutés oignon, ail, piment et gingembre. Ce mélange accompagne aussi bien des saucisses que du poisson. On peut aussi ajouter le « ravitoto » aux feuilles de manioc doux, pilées, cuites avec de l’ail et de la viande porc. Sans oublier le pain et le foie gras local.

« mazotoa homana  ! » autrement dit “bon appétit”

pancarte-madagascarTransport

 

Le réseau routier malgache

 

Lorsque vous étudiez le programme des séjours que nous vous proposons, vous ne pouvez que vous étonner du temps qui est consacré aux transferts. C’est ainsi que pour vous rendre de Tananarive à Antsirabe qui sont distant de 170 km vous comptez quelques 4h. de route, soit un peu plus de 40km./h. Durant votre séjour, n’espérez pas de moyenne horaire supérieure à 50 km/h. Cela s’explique par l’histoire du réseau routier malgache.

Le 23 avril 1895, le corps expéditionnaire français, fort de 25 000 hommes débarque à Majunga. Ce n’est que le 30 septembre suivant que Tananarive capitule. La troupe aura mis près de 5 mois pour parcourir 550 km sans avoir rencontré de grande résistance, mais perdu 4 500 hommes pour cause de maladie contre 25 morts au combat. Cette lenteur et ces difficultés s’expliquent par l’absence totale de route. Les échanges étaient tributaires de sentiers soumis aux aléas du relief et des intempéries et le port des marchandises se faisait à dos d’homme.

tuktuk

Dès 1897, l’administration coloniale française organise les premières voies de communication. Elles ne se développent vraiment qu’à partir de 1901 sous l’impulsion du général Galliéni. Aujourd’hui, selon les chiffres officiels, le réseau routier s’étend sur, environ, 49 000 km dont seulement un peu plus de 3,5 % est goudronné. Toujours selon ces renseignements, en 2014, 10 % des routes était en bon état, 28 % dans un état moyen et 64 % en mauvais état. Bien qu’étendu, ce réseau routier est d’une faible densité ce qui amène dans beaucoup d’endroits l’enclavement du monde rural avec toutes les répercussions économiques que cela entraine.

4X4-petitCe sont plusieurs facteurs qui contribuent à cette dégradation et à cet état précaire. À la vétusté des routes malgaches et l’absence d’entretien s’ajoutent les conséquences des catastrophes naturelles comme les cyclones et les inondations.

Le gouvernement malgache ne consacre que 8 % de son budget aux infrastructures. À cet investissement s’ajoutent les aides de l’Union européenne, de la Banque Mondiale et de la Banque africaine de développement. Cela n’empêche pas le réseau routier malgache à continuer à se détériorer.

trois_tarifs_parcs

Tarif tout compris dont 8% (hors aérien) reversés à nos partenaires locaux et 15 € de compensation carbone

30% de réduction pour les enfants de moins de 2 ans 15% de réduction pour les enfants de 2 à 12 ans

Les tarifs peuvent subir une variation due au prix de l’aérien.

Personne seule : nous contacter

La répartition budgétaire

.

Faire du tourisme solidaire, c’est pratiquer des tarifs de manière équitable. C’est pour cela que nous avons choisi la transparence sur nos prix. Une partie du prix de votre séjour est directement reversée à notre association locale Grandir à Antsirabe, qui permet de financer nos projets de lutte contre l’enfance des rues.

Les tarifs présentés :

Comprennent :

  • Transport aérien sur compagnie régulière au départ de Paris.
  • (Départ de province : nous consulter). Accueil aéroport ;
  • La pension complète pendant le séjour ;
  • Les visites et les activités mentionnées au programme ;
  • Les déplacements sur place (minibus et 4×4 privé conduits par un chauffeur professionnel) ;
  • L’ adhésion à l’association (nécessaire pour bénéficier des assurances RC professionnelles) ;
  • Garantie financière souscrite auprès de l’APST ;
  • L’assurance Responsabilité civile / Individuelle accident / Assistance /
  • Rapatriement (contrat souscrit auprès de la MAIF) ;
  • Une contribution à notre fond de solidarité ;
  • Une compensation carbone pour le transport aérien ;
  • Une bouteille d’eau minérale par jour et par personne..

Ne comprennent pas :

  • Les augmentations de taxes d’aéroports facturées par les compagnies du fait des hausses du prix du carburant ;
  • L’assurance annulation facturée en option (4,80%) ;
  • Les frais médicaux et pharmaceutiques (voir paragraphe « Santé / Frais médicaux ») ;
  • Les pourboires et gratifications divers et les dépenses personnelles ;
  • Les boissons.

Un séjour classique ?

Non, un séjour solidaire !

Au cœur de nos séjours, c’est toujours la rencontre qui est omniprésente. Nous cherchons effectivement à donner du sens à vos vacances, mais nous avons à cœur de penser aussi à votre détente. Les hébergements reviennent souvent dans vos questions. Notre sélection repose sur le même principe que tout le reste de votre séjour : C’est un outil de rencontre, de découverte du patrimoine local  qui valorise ses salariés et qui contribue au développement local.

Le solidaire au coeur de nos séjours

fillettes-antsirabeGRANDIR A ANTSIRABE

Notre tourisme est  un levier économique pour le développement local et  les projets Grandir à Antsirabe le démontrent. Depuis 2007, ses actions œuvrent pour les enfants en situation d’exclusion (Appui aux écoles primaires et renforcement, Renforcement des capacités de la société civile et Aide aux familles en situation d’exclusion) Grâce à la contribution de plus de 1000 voyageurs partis avec Grandes Latitudes, nous avons aujourd’hui au cœur de notre ONG local plus de 5000 bénéficiaires sur nos différentes structures.

Notre partenaire %22Jocelyn%22 chauffeur

photo_Jocelyn_chauffeurHoucène vit à Nosy Bé et est d’origine comorienne. Il vit dans le village de Madirokely avec sa famille. Si vous souhaitez aller à Nosy Sakatia ( l’île aux orchidées) ou aller faire du snorkeling, sa pirogue n’attend plus que vous. Il connaît les fonds marins comme sa poche et il se fera un plaisir de vous emmener sur la mer. Il peut aussi organiser des excursions ou des bivouacs sur les plages des îles aux alentours.

Partenaire L’atelier des 6 frères à Antsirabe

6freres-parcgdsudAntsirabe est réputée pour ses eaux thermales et ses artisans qui sont des “as de la récup” pour fabriquer des objets de décoration. Lors de votre passage à Antsirabe, vous ne devez pas manquer cet atelier de fabrication autour de la corne de Zébu. L’atelier existe depuis plusieurs générations et le savoir-faire des artisans dans l’art de la transformation vous étonnera. D’abord chauffée, puis frottée avec des cendres, la corne de zébu peut prendre des couleurs surprenantes. A la fin de la présentation, vous pourrez admirer les collections d’objets de décoration et vous aurez la possibilité d’en ramener dans vos valises.

Informations sur le pays

  • conseils pratiques
    Fiche pratique
  • En savoir plus sur Madagascar
  • Nos projets soutenus